Conception et Fabrication en France
Actualités

Data Center Infrastructure Management (DCIM)

Dossier Spécial DCIM datacenters – j3e : 3 questions posées à EFIRACK

Data Center Infrastructure Management (DCIM)

“Aujourd’hui, les gestionnaires de datacenters qui ont déjà des outils DCIM souhaitent passer sur une solution plus élaborée et plus complète”.

Le magazine j3e a recueilli les propos de Gwenael ADINE, Electronic and Software Solutions Manager chez EFIRACK

Bénéfices des logiciels DCIM pour les gestionnaires de datacenters

j3e – Quels sont les bénéfices à installer des logiciels DCIM (Data Center Infrastructure Management) pour la performance énergétique et opérationnelle des datacenters ?

G.A. – Les responsables informatiques cherchent à gérer efficacement leurs installations. Les solutions DCIM permettent de connaître toutes les caractéristiques d’un datacenter en termes de disponibilité électrique, capacité de refroidissement et consommation énergétique.

Aujourd’hui, les gestionnaires qui ont déjà des outils DCIM souhaitent passer sur une autre solution plus élaborée et plus complète. Ceux qui n’en disposent pas s’appuient sur des fichiers Excel et Visio qui ne sont que des référentiels et pas des outils d’aide à la décision. Leur principal inconvénient est qu’ils ne proposent pas à tous les acteurs concernés d’accéder aux données en même temps.

Un logiciel DCIM pour datacenter est accessible via une interface Web et permet d’être connecté à plusieurs sur un même environnement. C’est un précieux allié pour faire du Capacity planning : déterminer le nombre de racks et U nécessaires à l’aménagement des équipements, l’énergie disponible pour les alimenter et la quantité de ports cuivre ou fibre pour les raccorder.

Evolution des logiciels DCIM (Data Center Infrastructure Management)

j3e – Comment ont évolué les logiciels DCIM ?

G.A. – Des fonctionnalités sont ajoutées selon l’évolution des besoins. Les premières générations de DCIM géraient principalement les équipements. Par la suite, la gestion du câblage est entrée en ligne de compte, accompagnée de notions de capacités. Les outils DCIM doivent maintenant gérer des solutions plus complexes, comme les connecteurs MPO offrant une multitude de connexions.

Leur évolution est également liée à celle du Web. D’anciens protocoles ont été supprimés et les éditeurs sont obligés de se renouveler. La demande se porte vers des solutions simples et faciles à déployer : accessibles en salle via smartphone, par exemple, et utilisables via un ordinateur de bureau sans installation de logiciels complémentaires. À l’origine « clients lourds », les logiciels DCIM sont de plus en plus Full Web. 

Enjeux des solutions de Data Center Infrastructure Management

j3e – Quels sont les enjeux de l’installation de ces logiciels et quelles seront leurs évolutions ?

G. A. – Le principal enjeu pour les DSI est de connaître la capacité de leur datacenter. Ils sont contraints à la performance énergétique d’une part, et à l’optimisation du datacenter pour avoir le meilleur coefficient de rendement possible d’autre part. Il faut donc être capable d’estimer en temps réel le coût de fonctionnement du datacenter. Le DCIM permet aux DSI de faire du reporting sur leurs infrastructures pour prendre les bonnes décisions et expliquer leurs investissements auprès des directions financières. Il simplifie aussi leur quotidien à travers la réalisation de tableaux de bord personnalisés. Il facilite la réalisation des changements grâce à la gestion de bons de travaux.

Les prochaines générations intégreront davantage d’intelligence, afin de simplifier le choix de l’emplacement des équipements pour l’utilisateur. Par ailleurs, de nouveaux produits arrivent sur le marché comme des solutions de refroidissement qui remettent en cause la configuration verticale des racks, ou encore des baies « open rack » alimentées en courant continu, moins énergivores et plus efficientes en termes d’exploitation. Toutes ces solutions répondent à de nouveaux besoins de gestion des infrastructures et devront, à terme, être intégrées dans les outils de Data Center Infrastructure Management.

Au-delà d’une cinquantaine de racks, il devient nécessaire d’avoir un DCIM pour maîtriser l’urbanisation de son datacenter. Pour des petites salles d’une vingtaine de racks, des solutions plus simples existent. Efirack propose, installe, configure et maintient des solutions pour des salles de 30 racks comme pour des datacenters de plus de 2 000 racks.

Nous accompagnons également nos clients dans la prise en main de ces outils et proposons des formations adaptées pour leur apporter une réelle autonomie.  (Par Alexandre Arène – j3e)

Retrouvez nos solutions DCIM Surveillance environnementale PowerIQ et Solution d’exploitation dcTrack

consultez aussi…

Contrôle environnemental

Surveillance environnementale

En savoir plus

Solution d’exploitation

En savoir plus

Introduction au DCIM

En savoir plus
Ils nous font confiance
Telia
Ubisoft
FDJ
Capgemini
AFP
groupe AB
Atos
Boursorama
BNP Paribas
crédit agricole
colt
criteo
Darty
DATA4
DiRIF
DGA
Disneyland Paris
econocom
eau de paris
EDF
euronews
france télévisions
Groupe_BPCE
hp
IBM
Kering
Kiabi
Safran
SANOFI
Maaf
MAIF
Mairie de Paris
Mercedes Benz
ministere interieur
Nokia
OCDE
Peugeot
PMU
RATP
Radio France
saint-gobain
Renault
SFR
Sopra Steria
tf1
ina
Système_U_logo
Efirack airbus
Efirack logo douanes
orange
Tous nos produits